Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandrine Scardigli, la face non cachée

Sandrine Scardigli, la face non cachée

Métiers du livre : édition, écriture, librairie, formation

Comment encore rater sa présentation professionnelle

Il y a quelques mois, j’ai lamentablement échoué à faire une présentation professionnelle correcte. Aussi, la dernière fois que je me suis pliée à l’exercice, j’ai fait court.

Un peu trop.

Depuis ma fameuse présentation-fleuve, j’ai eu l’occasion de refaire l’exercice, non seulement lors du projet « librairie » au cours duquel j’ai rencontré de nombreux interlocuteurs, mais également dans le cadre d’un bilan de compétences. Justement, j’arrive en fin de bilan et nous commençons à travailler plus en profondeur les méthodes de recherche d’emploi et d’entretien. Il y a quelques semaines, première séance de « bande-annonce ». Objectif : en dire juste assez pour donner envie à mon interlocuteur de me poser des questions – bref, comme pour la bande-annonce d’un film, attiser la curiosité.

Deuxième séance, avec une conseillère qui ne me connaît pas. Je la salue, je me lance… Emballé, c’est pesé, hop hop, terminé.

Comment encore rater sa présentation professionnelle

Mon interlocutrice me regarde, d’un air ébahi :

« Et… c’est tout ?

— Heu… oui… Enfin, ça dépend…

— Avez-vous déjà fait l’exercice ?

— Oui [toute fière], plusieurs fois.

— Ah. Vous devriez consulter Internet, il y a des vidéos très bien faites où l’on vous explique tout ça… »

Oups.

À vouloir synthétiser, je n’ai en réalité pas élagué ma présentation : je l’ai décapitée ! J’ai compté sur la curiosité de mon interlocutrice pour me tirer les vers du nez : je vous jure avoir un instant lu dans ses yeux « Mais c’est qu’elle me fait faire le boulot à sa place, en plus ! »

Conclusion : la synthèse, c’est bien ; l’éradication d’une partie de son C.V., c’est mal…

Et malgré quinze ans dans le monde du travail, je suis toujours une bleue à cet exercice !

Comment encore rater sa présentation professionnelle

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Roanne 18/06/2014 14:08

Ce genre d'exercice est toujours délicat. C'est comme les corrections sur un texte, il faut trouver un juste équilibre, tout en sachant pertinemment que ce sera reçu de façon différente en fonction des interlocuteurs... ;)
Bon courage pour la prochaine !