Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandrine Scardigli, la face non cachée

Sandrine Scardigli, la face non cachée

Métiers du livre : édition, écriture, librairie, formation

Innover pour survivre dans l'édition : introduction

J’ai toujours aimé l’école. À tel point que plus de quinze ans après ma maîtrise, je suis retournée sur les bancs de l’université pour décrocher ce nouveau sésame du monde de l’emploi qu’est le master 2. Au passage, j’ai pu mesurer combien Internet a révolutionné le monde des études ! Là où l’on mettait des mots dans le casier des professeurs, on échange désormais des emails ; là où l’on se battait pour avoir une place en BU, on utilise désormais les moteurs de recherche… Une véritable mine d’or !

Pour ce diplôme dit professionnel, outre les six mois de cours qui m’ont fait redécouvrir les joies des soirées studieuses et des week-ends de lecture « sérieuse » (bien loin des habituels romans SFFF et jeunesse de ma bibliothèque) ainsi que les travaux en groupe et le travail en BU, je suis redevenue stagiaire, pendant six mois, pour un éditeur de livres pratiques. Cet entrepreneur toujours à la recherche de « nouveaux moyens de communication », de « nouveaux canaux de vente », de « nouvelles formes de livres », m’a fait m’intéresser de plus près à « l’innovation comme élément clé de la survie pour une maison d’édition » – j’avais là le sujet de la partie « recherche » de mon mémoire de fin de master.

 

Innover pour survivre dans l'édition : introduction

Par conséquent, j’ai fouiné dans la presse professionnelle, dans les rares titres d’essais dédiés aux métiers du livre et bien évidemment sur Internet pour découvrir des exemples de maisons novatrices. Je ne voulais pas me limiter aux innovations technologiques, mais je souhaitais m’intéresser à toutes les ruptures dans les usages, depuis l’organisation en interne jusqu’au rôle du lecteur et de l’auteur. Le sujet n’est pas clos : alors que j’ai soutenu le mémoire, je continue à lister ces « bonnes pratiques », les éditeurs montrant une imagination débordante lorsqu’il s’agit d’innover pour se démarquer, survivre voire se développer.

Ces innovations peuvent se classer en quatre domaines du métier d’éditeur :

  • l’édition,
  • l’organisation,
  • la communication
  • et la distribution.

Pour chacun d’eux, voici un exemple d’éditeur novateur.

(À suivre)

(Crédit image : Shutterstock/Vladimir Melnikov)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article