Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandrine Scardigli, la face non cachée

Sandrine Scardigli, la face non cachée

Métiers du livre : édition, écriture, librairie, formation

La FAQ du portage salarial

Suite à une réunion d'information il y a quelques semaines avec une société de portage salarial, j'ai entendu pas mal de questions à ce sujet :

1. Qu'est-ce que c'est ?
C'est un statut intermédiaire qui permet de se lancer à son compte tout en étant salarié :
Vous êtes salarié de la boîte de portage salarial ;
Le client signe un contrat avec la boîte de portage salarial ;
Le contrat stipule que c'est VOUS qui allez réaliser la mission.
Le client règle des honoraires à la société de portage ;
Vous touchez un salaire.

 

2. Ça rapporte combien ?
Des honoraires payés par le client ,on déduit les frais de gestion (entre 6% et 12% d'après ce que j'ai vu), puis les charges patronales et salariales.
Le salaire est donc constitué du reste (environ la moitié).

ATTENTION : certaines sociétés pratiquent l'avance sur salaire, d'autres rémunèrent seulement après paiement du client.

 

3. Comment devient-on "porté" ?
En trouvant une mission ! Il faut en principe avoir une promesse de mission pour devenir porté.

 

4. Quelle différence avec l'auto-entrepenariat ?
Le porté est salarié : pas de livre de comptes, pas d'adhésion à un centre de gestion, pas de régime TVA à gérer. Mais il cotise normalement aux caisses santé, retraite, et à l'UNEDIC. Enfin il a droit au DIF.
L'auto-entrepeneur est exonéré de charge sociale : cela signifie aussi qu'il n'a pas de droit ASSEDIC par exemple. Attention aussi aux points retraite...

Le chiffre d'affaires de l'auto-entrepeneur est limité :
le chiffre d'affaires MAXIMUM autorisé pour les activités "non commerciales" est de 32 000€ ;
pour les activités "commerciales" il est de 80 000€.
(Note : un euro au-dessus vous fait perdre le statut d'auto-entrepeneur.)
Quand on est porté, il y a une limite non pas de chiffre d'affaires mais d'heures de travail ; c'est un statut à temps partiel.


5. Quelle protection a-t-on ?
Quand on est porté, on est salarié : avec tous les avantages du salariat, dont la cotisation ASSEDIC qui permet d'avoir des droits une fois le contrat de portage terminé.
ATTENTION : seules certaines sociétés de portage sont reconnues par les ASSEDIC, il faut être attentif.
Il existe un syndicat des entreprises de portage salarial, à consulter avant de se lancer.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article