Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandrine Scardigli, la face non cachée

Sandrine Scardigli, la face non cachée

Métiers du livre : édition, écriture, librairie, formation

La rentrée s'approche !

Bientôt la rentrée...

Sur un coup de chance, nous avons vu une jolie maison il y a quelques jours et déménageons début octobre !

Sous le coup de l'inspiration, je continue textes et interviews avec les libraires spécialisés dans l'imaginaire...
A la rentrée, je devrais savoir si certaines de mes nouvelles sont acceptées à divers AT et publications.
Le détail des projets d'écriture en cours :
* Le roman :
près de 60 000 signes (42000 pour Marie, 10000 pour Laïma, et 7000 pour Richard) et pas mal d'idées pour la suite ;
* Les nouvelles :
- En attente de réponse : Colons d'Amarès pour l'AT Destination Mars, Avant les oracles pour Les vagabonds du rêve ;
- En cours d'écriture : une nouvelle pour l'AT Butin d'Odin (limite : 30 septembre...), une nouvelle sur Legoland pour le Twins Again project (limite : fin septembre aussi !).
Bêta-lectures / lectures en cours :
* Un roman de la nouvelle trilogie de J. Rigall ;
* Le premier roman d'une "grenouille" de Cocyclics (superbe, poétique) ;
* Deux nouvelles de "grenouilles".

Sur un coup de colère, j'ai enfin réussi à avoir Pôle Emploi au 3949 le 30 juillet pour solliciter un entretien, le dernier datant de février 08 (j'y étais allée de ma propre initiative également en juillet 08) et mon projet professionnel ayant sensiblement changé depuis.
Hier, une convocation m'arrivait par courrier.
J'y apprends que j'ai eu un entretien le 30 juillet ! Ils ont estimé que mon appel du 30 juillet était un entretien conseil ! Evidemment le ton du courrier reste toujours à la limite de l'agressivité : "si vous ne vous présentez pas vous êtes radié", et de la condescendance "si toutefois depuis le 30/07 vous n'avez pas trouvé d'emploi, amenez votre CV", comme si en août on pouvait trouver facilement un emploi dans une région où les TPE, l'industrie et la fonction publique sont les premiers recruteurs.
Alors que j'essaie depuis le mois de mars (la fin de mon CDD à temps partiel...) de les contacter par téléphone (lignes toujours occupées) et par email (leur réponse étant : "appelez-nous"), et que c'est moi qui supplie pour un entretien, on m'écrit comme si j'étais une "criminelle du non emploi". Je suis furieuse de ce manque de respect manifeste.

Vivement le mois d'octobre !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pauline 24/08/2009 20:08

je compatis car je vois tout à fait ce dont tu parles !

Sandrine 24/08/2009 20:59


Hélas... :)