Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandrine Scardigli, la face non cachée

Sandrine Scardigli, la face non cachée

Métiers du livre : édition, écriture, librairie, formation

Auto-entrepreneur... le pied ?

 

http://www.union-auto-entrepreneurs.com/sites/default/files/2/images/logo/auto-entrepreneur.jpgSuite à la diffusion d'un court "reportage" à la gloire du statut d'auto-entrepreneur (La Nouvelle Edition Canal + du 1er février 2012), il me semblait intéressant de préciser quelques points...

 

1. C'est quoi ?

C'est un statut permettant d'avoir une activité professionnelle indépendante, commerciale ou pas.

Une fois enregistré auprès du CFE, on obtient un numéro SIRET et SIREN donnant le droit d'éditer des factures auprès d'entreprises, pour l'activité déclarée.

 

2. Les avantages ?

Une création d'entreprise à 0€ d'apport et plutôt rapide.

Pas de charge pour les trimestres sans chiffre d'affaire (c'est l'avantage principal).

Pas de TVA à gérer.

Une comptabilité obligatoire restreinte (uniquement les recettes).

 

3. Les écueils à éviter, les dangers ?

Le chiffre d'affaire est plafonné selon l'activité : s'il est dépassé, vous devez changer de statut et passer, par exemple, en EURL ou autre statut de société. Attention : dans ce cas, vous serez soumis à la TVA !

Les trimestres sans chiffre d'affaire ne sont pas pris en compte pour votre retraite, puisque vous ne cotisez pas...

L'impôt à payer sur cette activité est un impôt sur le revenu, donc sur le chiffre d'affaires et non sur le bénéfice : si vous avez des frais (par exemple de déplacement) ou des charges (par exemple un loyer pour votre bureau), vous n'aurez droit à aucune déduction et vous paierez vos impôts sur ces frais et charges.

 

Conclusion : c'est bien pour qui ?

C'est bien pour quiconque :

  • a une activité principale fixe ou est indemnisé par Pôle Emploi (les trimestres sans activité "auto-entrepreneur") de façon à garder couverture sociale et cotisation retraite ;
  • pratique une activité ne générant aucun frais supplémentaire et pour laquelle il n'a aucune charge ;
  • ne fait pas un gros chiffre d'affaire.

Plus d'informations :

www.lautoentrepreneur.fr

www.union-auto-entrepreneurs.com

 

Le reportage de la Nouvelle Edition :

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article