Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandrine Scardigli, la face non cachée

Sandrine Scardigli, la face non cachée

Métiers du livre : édition, écriture, librairie, formation

Chômeur auto-entrepreneur, un casse-tête chinois

Depuis juillet 2010, j’ai une petite activité de correctrice que j’effectue, afin d’être en règle fiscalement, en tant qu’auto-entrepreneur : j’ai choisi ce statut car la correction est une activité secondaire que j’exerce de façon sporadique, sans frais, et avec un minuscule chiffre d’affaires. Je fais sagement mes déclarations en ligne tous les trimestres.

 

MH900434603.JPGLors de mes périodes en tant que demandeur d’emploi, j’ai également sagement transmis aux agences le CA mensuel et les déclarations trimestrielles URSSAF.

Depuis juillet 2013, me voici dans une nouvelle région. Avant même que je déclare mon déménagement, une agence Pôle Emploi dont je ne dépendais plus m’a désinscrite sans prévenir. J’ai dû me réinscrire à Pôle Emploi dans ma nouvelle région, au lieu d’un simple transfert de dossier.

 

Gains de l’opération pour Pôle Emploi en juillet suite à cette désincription sauvage :

1. J’ai été sortie des statistiques ;

2. Je n’ai pas reçu d’ARE pour les trois premières semaines.

 

Lors de ma réinscription dans ma nouvelle région, j’ai signalé avoir une petite activité d’auto-entrepreneur.

J’ai alors découvert que chaque agence gère différemment les demandeurs d’emploi auto-entrepreneurs : le nombre d’heures qu’on me demande de déclarer chaque mois tout comme les documents à fournir, diffèrent de là où j’étais inscrite avant juillet.

 

Pour ma déclaration de juillet, facile : j’ai tout fait au moment de ma réinscription. Les conseillers se sont montrés disponibles, courtois et efficaces. Un grand bol d’air.

 

Pour août, j’ai suivi leurs consignes : déclaration en ligne de 79 heures travaillées + mon CA du mois (126 €, hourra) + le document d’activité mensuelle envoyé par la Poste le 3/9/2013 en courrier prioritaire. Je n’ai reçu mon indemnité que le 13/09, après avoir contacté le 3949. Là aussi, la conseillère s’est montrée courtoise et efficace, et a débloqué la situation avec ses collègues de l’agence.

 

Pour septembre : le 01/10, déclaration en ligne de 79 heures et 1 € (le 0 étant interdit) de chiffre d’affaires ; le 2/10, je me rends directement à l’agence. Je dépose le document à l’accueil, il est vérifié et confirmé.

À ce jour, 16/10, je n’ai toujours rien reçu. J’appelle donc le 3949 ; après 65 minutes d’attente (à mes frais bien sûr), la charmante conseillère m’explique que je dois fournir la déclaration trimestrielle afin de recevoir mes indemnités de septembre.

Or, cette déclaration ne peut se faire qu’à partir du 15 ou 16 du mois suivant.

« Personne ne vous a prévenue ?

— Non ! Je l’aurais fournie de toute manière, mais personne ne m’a dit que cela bloquait le versement de l’ARE. Donc, une fois tous les trois mois, je ne reçois rien avant la fin du mois qui suit.

— C’est ça… »

 

MH900424452.JPGJ’essaie donc de faire ma déclaration en ligne à l'URSSAF. Depuis trois ans, je connais la procédure. Oui, mais… j’ai déménagé et déclaré mon changement d’adresse le 22 juillet.

Après deux appels aujourd’hui sur le 3957, j’apprends que mon changement d’adresse n’a toujours pas été saisi par ma nouvelle URSSAF. Je ne suis pas sûre que l’URSSAF accepterait de ma part un retard de trois mois.

 

On me demande donc de faire une déclaration sur papier libre à l’URSSAF dont je dépendais précédemment, en prenant soin de suivre le modèle des tableaux sur Internet (« désolé, il n’y a pas de modèle vierge »), et de l’envoyer par la Poste. Il ne me reste qu'à espérer que cette déclaration serait traitée aussi rapidement que via Internet.

 

Être demandeur d’emploi et auto-entrepreneur demande une excellente gestion de son budget : il faut pouvoir tenir un bon mois sans revenu ni indemnité d’aucune sorte.

Et cela exige beaucoup de patience pour ne pas perdre sa courtoisie envers les services d’État au service des citoyens, et payés par nos impôts (oui, les demandeurs d’emploi et les auto-entrepreneurs aussi sont imposables).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

khadija 17/10/2013 19:55

Ma pauvre... comme je te comprends... moi j'ai des problèmes avec les deux : pôle emploi qui oublie de te payer, perd souvent et bizarrement ton dossier ou se renvoie la balle avec d'autres agences
de la même ville (quel cirque!) et RSI pour la période où j'ai été chômeur auto entrepreneur... Je suis d'ailleurs en procès avec RSI tellement ils sont allés loin, sans motif valable, juste par
incompétence. Cela n'encourage vraiment pas à devenir auto entrepreneur pour essayer de s'en sortir !

Sandrine Scardigli 18/10/2013 18:02



Aouch. J'espère que ça va se débloquer pour toi :(. Bon courage